COUP DE COEUR

ASHKAL, L'ENQUETE DE TUNIS

Séances

Semaine du 29/01/2023 au 04/02/2023

  • Le mercredi 01 février 2023 à 18h50 VO
  • Le jeudi 02 février 2023 à 16h15 VO

Semaine du 05/02/2023 au 11/02/2023

  • Le dimanche 05 février 2023 à 18h40 VO
  • Le lundi 06 février 2023 à 20h45 VO
  • Le mardi 07 février 2023 à 16h20 VO

Quinzaine des réalisateurs - Festival de Cannes 2022
 Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
De Youssef Chebbi avec Fatma Oussaifi, Mohamed Houcine Grayaa, Rami Harrabi (Tunisie/France, thriller, 1h32, VO)
Film direct

Dans un des bâtiments des Jardins de Carthage, quartier de Tunis créé par l'ancien régime mais dont la construction a été brutalement stoppée au début de la révolution, deux flics, Fatma et Batal, découvrent un corps calciné. Alors que les chantiers reprennent peu à peu, ils commencent à se pencher sur ce cas mystérieux. Quand un incident similaire se produit, l'enquête prend un tour déconcertant. « En arabe, « Ashkal » est le pluriel de forme et est utilisé pour parler de la forme d’une structure, des motifs d’un vêtement, d’un tapis ou encore de la silhouette de quelqu’un : "Le mot appartient aussi au vocabulaire de l’architecture, ce qui était important pour le réalisateur. On le trouve encore dans une expression qu’on peut traduire par « De formes et de couleurs » et qui décrit une diversité, voire une profusion de formes… »  Le réalisateur a revu Cure de Kiyoshi Kurosawa. Il se rappelle : "Je crois qu’on en retrouve des traces. Mais pour cela, avant de pouvoir aller vers le policier et le fantastique, j’avais besoin de m’emparer d’abord de motifs historiques liés à la Tunisie, non seulement comme sujets, mais comme sources d’imaginaire, justement. »

Retour

Page publiée le 04 juillet 2012 - Mise à jour le 01 août 2017